Rechercher
  • Milena Piccoli

Moi, moi, moi et re-moi.


Loin de moi l’idée de faire l’apogée de l’égoïsme ; mais une bonne dose de générosité avec soi-même c’est important aussi.

Aux oubliettes : les sacrifices, l’abnégation et le dévouement à l’excès. On peut s’occuper de soi et s’occuper des autres, ce n’est pas contradictoire. Comme le dit la logique populaire, on ne peut pas donner ce qu’on n’a pas. On ne peut pas offrir de bonbons si on n’en a pas dans ses poches. Commençons par nous gâter nous-même et les bonbons qu’on aura on pourra alors les offrir.

Sympa l’idée : j’ai-je donne. Mais il faut d’abord SE donner.

Rappelez-vous dans les avions, en cas de dépressurisation lorsque les masques à oxygène tombent, les consignes sont claires, d’abord vous le mettre à vous et ensuite vous pourrez aider les autres. Dans le cas contraire, il est fort possible que vous perdrez conscience et que vous ne pourrez plus venir en aide à personne. Et là on pourrai presque vous critiquer ; à avoir trop voulu jouer les altruistes, il/elle prive de nombreuses personnes qui aurait pu bénéficier de son appui. Dur à lire, je sais. Mais voyez –le sous un autre angle ; si je suis stable et bien dans ma peau, mes capacités et ressources pour épauler, soulager, stimuler,… sont décuplées. Allez-donc vous chouchouter, prendre soin de vous, de votre corps, de votre santé, de votre esprit… et les autres en profiteront aussi.


9 vues0 commentaire

© 2020 par Milena Piccoli Acting & Coaching.