Un peu d'histoire

J'adore qu'on parle de moi, en bien évidemment, quand ce sont les autres qui le font.
Devoir, en solo, vous parler de ma petite personne c'est beaucoup plus délicat.
D'où l'idée de me présenter sous forme de petites séquences qui dessinent mon parcours.
 
1.
Premières grandes décisions
2.
Premières expatriations

Je veux faire journalisme, mais je fais Sciences Po. Diplôme en poche, j'essaie d'entrer à la Commission Européenne car, aux dires de tous ceux que je rencontre, c'est ce qu'il y a de mieux. J'y rentre via un stage, j'enchaîne avec des contrats, dont le dernier à Séville et quand je rentre... je patauge ! Je ne trouve rien qui me plaît. Je ne suis pas acceptée là où j'aimerais travailler, j'ai l'impression que je ne vaut rien. Je commence finalement comme "executive secretary" pour la Confédération Européenne des Cadres. J'aime plus ou moins... Ma vie privée n'est pas au top non plus, je tombe malade. Et, alors que je fixe le plafond de réanimation pendant 2 semaines, je me pose des tas de questions. Je décide de reprendre des études de journalisme. Les choses prennent formes et "futur Mari Chéri" apparaît dans ma vie.

J'accompagne "Mari Chéri" en expatriation. Côté vie privée les choses bougent plûtot vite et bien. Premier loulou au Mozambique, deuxième en Bolivie et petit dernier au Brésil, trois beaux gaillards au compteur, c'est cool. Côté professionnel, c'est une autre chanson. Je bosse comme correspondante RFI au Mozambique et en Bolivie. Mais je souffre de ce statut de pigiste qui travaille seule et seulement en cas de grosse info. Je voudrais un travail d'équipe. J'obtiens aussi quelques contrats locaux pour la Délégation Européenne et l'Alliance Française et je recommence à me poser des questions...

Les expatriations se suivent. Au Brésil, il y a déjà une correspondante RFI. Je deviens animatrice de théâtre, carrière que j'avais suivie en parallèle de mes études à la fac à l'Académie des Beaux-Arts. J'adore ! J'avais joué dans des troupes amateurs en Belgique, au Mozambique, en Bolivie.

Au Brésil, la troupe que nous créons avec d'autres aficionados est nettement plus professionnelle et je réalise combien le théâtre me plaît. Je m'épanouis sur scène. Retour au pays, les Pays-Bas, patrie de "Mari Chéri". Retour au Ministère, retour à la case départ, et enfin, cette question cruciale: mais de quoi ai-je vraiment envie?

3.
Reconversion

Après 3 ans comme "project manager" au sein du Ministère des Sciences et de l'Education aux Pays-Bas, chose que j'ai adorée, nous voilà repartis en expatriation. Destination : l'Argentine.Trois fistons en âge scolaire et beaucoup de temps devant moi. Cette fois, j'ai déjà une petite idée de ce que j'aimerais faire : pendant mes années hollandaises, je me suis beaucoup intéressée au coaching. Dans le cadre de mon job, motiver l'équipe était primordial et j'ai envie d'en connaître plus sur le sujet. Ca tombe bien, Buenos Aires est un véritable paradis en matière de formation psy et autres thérapies. Le coaching est en vogue et ce ne sont pas les écoles reconnues et affiliées à l'ICF International Coaching Federation qui manquent. Et hop ! me voilà inscrite à la formation de coach personnel et organisationnel. Deux ans de cours et diplôme en poche, j'enchaîne avec un "trainer" en PNL, Programmation neuro-linguistique, un master en hypnose ericksonienne, une formation en langage non verbal. Je n'arrête plus, j'ai trouvé ma voie, tout me plaît, tout me sert. J'applique différentes techniques au sein du groupe de théâtre que j'ai créé et euréka, ça marche ! Je travaille pour plusieurs institutions en organisant des séminaires et autres ateliers, j'ai mes premiers clients perso, je suis ravie ! Et c'est déjà l'heure de refaire nos valises.

4.
A votre service

Viva Colombia.  Quatre années à Bogotà, où j'ai travaillé comme formatrice en coaching, hypnose , PNL et art oratoire (mon bébé), reçu de nombreux clients et pas mal bourlingué dans les provinces les plus retirées pour Warchild.

Côté formations: je suis passée PCC, Professional Certified Coach au sein de l'ICF, "International Coaching Federation", je me suis certifiée en Mindfulness pour l'éducation, théâtre térapeutique, coaching play (plein de jeux pour travailler sur soi sans en avoir l'air), psychologie positive et science du bien-être.

 

Après ces 4 années bien remplies,  me voilà de retour aux Pays-Bas et à votre service. 

Que ce soit pour des sessions de coaching, l'organisation de séminaires pour votre entreprise, un coup de pouce à vos ados pour qu'ils y voient plus clair dans ce qu'ils veulent faire, oser prendre la parole en public, développer votre capital "bonheur"... comptez sur moi, je le ferai avec joie. 

Un petit message ci-dessous ou via milenapiccoli@milenapiccoli-actingandcoaching.com  et nous developperons ensemble ce qui vous convient.

© 2020 par Milena Piccoli Acting & Coaching.